Quelles protéines choisir ? Barre ou shaker ?

Quelles protéines choisir : barre ou shaker ?

En poudre à préparer dans un shaker, vous connaissez bien évidemment cette forme de protéines des plus classiques. Mais les barres en apportent aussi. Elles présentent plein d’avantages et peuvent avantageusement remplacer un shaker, à condition de bien les choisir. Eafit avec vous pour savoir quelles protéines choisir et quelles barres protéinées vous conviennent le mieux !

 

6 avantages pour les barres protéinées

  1. Elles s’emportent partout, se glissent facilement dans la poche ou le sac, toujours prêtes à consommer, en pleine nature, au stade, en salle, au bureau…
  2. Elles ne nécessitent aucune préparation : pas besoin de shaker, de liquide ni de dosette.
  3. Pour ceux qui en ont marre de prendre des protéines en poudre, les barres apportent de la variété en remplaçant de temps en temps un shaker.
  4. Le goût des protéines en poudre peut déplaire, les barres constituent ici un substitut.
  5. Enfin, la barre protéinée est un aliment à mâcher, intéressant si vous en avez assez de la forme liquide…
  6. C’est aussi une collation qui renforce à chaque bouchée le sentiment de satiété, contribuant à la régulation de l’appétit.

Comment choisir ses protéines en barre ?

Si pendant longtemps les pots de protéines en poudre ont été privilégiés, c’est que les barres protéinées étaient jusqu’à présent trop riches en graisses et en sucre. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, la gamme de barres s’est développée pour répondre à tous les besoins : minceur, sèche, prise de masse… Reste à savoir la choisir.

Les 3 chiffres à consulter :

  1. Le taux de protéines.
  2. Le nombre de kilocalories.
  3. La quantité de sucres simples.

Votre objectif :

  • Récupération : choisissez une barre protéinée classique, qui apporte du sucre pour fournir de l’énergie et des protéines pour la reconstruction musculaire, avec un rapport Glucides/Protéines de 1/2.
  • Sèche : utilisez la barre la plus riche en protéines qui soit, au moins 20 g de protéines par barre, mais avec un taux de sucre simple raisonnable pour obliger votre organisme à transformer votre masse grasse en énergie.
  • Prise de masse : orientez-vous vers une barre très riche en protéines (au moins 20 g/barre) et en sucre simple, avec un rapport Glucides/Protéines de 1/1, et très calorique.
  • Minceur : utilisez la barre moins calorique qui soit et la moins riche en sucre.

Attention, votre barre ne doit jamais apporter plus de sucre que de protéines, sinon c’est une friandise.

Les conseils du coach

Privilégiez la qualité, afin d’être sûr de bénéficier de bonnes protéines, mais aussi de bonnes fibres (elles aident à contrôler les pics de glycémie) et de bons lipides (dont des monoinsaturés et polyinsaturés). La qualité des ingrédients vous permettra également de limiter le risque de troubles digestifs.

En barre ou en poudre, les protéines ne se substituent pas à une alimentation saine et équilibrée, mais viennent la compléter en fonction de vos objectifs.

À retenir

Une alimentation saine et équilibrée apporte toutes les protéines dont vous avez normalement besoin. Donc avant de prendre des protéines en compléments alimentaires, vous devez bien définir vos objectifs :

  • Dans le cadre d’un programme minceur : pour faciliter la gestion des apports caloriques et réguler l’appétit.
  • Dans le cadre d’un programme de musculation : pour une sèche (dessiner ses muscles en perdant de la graisse), une prise de masse ou la récupération.

Choisissez la barre protéinée qui correspond à vos objectifs