Nous avons vu dans le précédent article comment modifier notre alimentation pour perdre du poids sans pour autant nous mettre au régime.

Maintenant que les rations alimentaires sont au point, il est temps de s’intéresser à un autre point crucial : la régularité.

A ce sujet, il y a 2 grandes écoles : celle qui prône de manger uniquement lorsque l’on a faim et celle qui prône de manger à heures fixes (même si l’on n’a pas faim).

Honnêtement les 2 méthodes sont intéressantes. Elles ont toutes les deux des avantages et des inconvénients et sont bien documentées scientifiquement.

Cependant, lorsqu’il est question de perte de poids, il vaudra mieux privilégier les repas à heures fixes.

Pourquoi manger à heure fixe ?

Le mantra de « soit à l’écoute de ton corps, il sait ce dont il a besoin » est un erreur dans ce cas là.

En toute logique, si l’on a du poids à perdre, c’est bien parce que « notre corps NE SAIT PAS ce dont il a besoin » !

Plus précisément, c’est notre cerveau qui se laisse convaincre pour diverses raisons.

Laissez-le aux commandes et vous pouvez être sûre que vous allez grignoter toute la journée sans vous en rendre compte.

C’est pourquoi, il faut d’abord restructurer son alimentation et ses habitudes AVANT de pouvoir « être à l’écoute de son corps ».

Et franchement, ceux qui vous disent le contraire sont, pour moi, des personnes qui n’ont jamais eu besoin de perdre du poids ou qui n’ont jamais appliqués leurs propres conseils !

En d’autres termes, pour perdre du poids, mangez à heures fixes.

Quelques règles à respecter :

L’heure même des repas importe peu mais :

  • Le petit déjeuner se fera avant 8h pour vous fournir toute l’énergie nécessaire après le long jeûne de la nuit
  • Le déjeuner se fera entre 12h et 14h pour éviter d’arriver à table morte de faim et se jeter sur tous les plats
  • Le dîner se fera avant 20h afin de laisser au corps le temps de digérer et favoriser un sommeil serein.

Et bien sûr pas n’importe comment debout devant une table en urgence.

Non.

Vous vous posez.

Vous êtes consciente de ce que vous faite.

Vous appréciez le moment.

Vous êtes au calme. Sereine.

Cette 2eme notion est très importante.

Si vous avalez votre repas en 4eme vitesse, non seulement vous n’aurez pas le temps de vous sentir rassasiée et vous vous sentirez frustrée mais en plus, vous risquez de trop manger (le temps que votre cerveau assimile que vous êtes rassasiée)

Pour rappel, il faut entre 10 et 20 minutes au corps pour envoyer les signaux de satitété. C’est vous dire l’importance de manger lentement. Comme nos parents nous l’ont appris.

EXEMPLE DE JOURNEE TYPE :

MATIN :

  • Flocons d’avoine ou céréales non sucrés (½ dose de la ration habituelle)
  • OU pain, confiture (½ dose de la ration habituelle)
  • Boissons

MIDI et SOIR :

  • Viandes maigres / poissons / oeufs / crustacés (150 g)
  • Légumes à volonté en entrée et en accompagnement
  • 1 fruit
  • Boissons
  • Sucres et graisses (½ dose de la ration habituelle)

COLLATIONS 10h ET 16h

  • 1 laitage ou 1 fruit
  • Boissons

Boire 1,5 à 2 litres d’eau tout au long de la journée (le thé, les tisanes et le café comptent dans la journée hydrique journalière. Pas le coca ?)

Photo by Icons8 Team on Unsplash