Par Team EAFIT 16/10/2014 14:29

Bonjour Manu, avant de parler du combat, peux-tu nous rappeler ton palmarès ?
Bonjour à tous et à toutes. Je suis double champion du monde de kick-boxing avec 52 combats pour 38 victoires dont 21 par K.O. Je boxerai face au champion du monde WPMF (World Professional MuayThai Federation) en titre en espérant une nouvelle victoire et une nouvelle ceinture.

Pourquoi avoir décidé de te lancer dans le MuayThaï ?
Je suis un homme de défis. Le MuayThaï est une nouvelle façon d’aborder la boxe. Ça se rapproche beaucoup du kick-boxing avec l’autorisation des saisies et projections en plus. C’est une façon d’en apprendre toujours plus et de se renouveler.

Quand t’es venu cette passion pour la boxe ?
J’ai débuté la boxe vers l’âge de 15 ans. Comme beaucoup je jouais également au foot, comme gardien. Mais la boxe s’est révélée plus adaptée pour mes débordements d’énergie. Je m’y suis donc investi 100%.

A quel moment t’es-tu intéressé aux compléments alimentaires ?
Lors de mes premiers combats en Thaïlande. Jusque-là je considérais la musculation et la supplémentation comme inutiles. Je me suis alors retrouvé face à des mecs taillés au burin et qui frappés deux fois plus fort que moi ! J’ai compris à ce moment que les compléments m’aideraient dans ma recherche de performances.

Pourquoi EAFIT plutôt qu’une autre marque ?
J’ai connu EAFIT via une amie pharmacienne qui m’a présenté la marque et ses représentants. J’ai eu la chance de rencontrer le PDG des laboratoires avec qui j’ai discuté longuement. Nos valeurs humaines et sportives étaient phase … Tout s’est fait très naturellement. Et depuis je n’ai jamais pensé changer.

Quand as-tu commencé la préparation de ton combat ?
Elle a commencé il y a 3 mois déjà avec un combat face au champion de France en titre. Victoire par K.O. Ensuite, avec mon préparateur physique Alexandre Hernandez, mes séances comprennent du foncier, du vélo, de la corde à sauter, de la musculation et beaucoup de combat d’entrainement avec mon sparring partner. EAFIT m’accompagne au quotidien à chacune de mes séances.

A 3 semaines du combat tu te sens prêt ? (NDLR : Interview réalisée le 30/09/2014)
Ma préparation n’est pas finie mais je me sens en forme.

Les combats doivent user le corps … Comment réussis tu à bien récupérer ?
Les combats usent le corps, mes récupérations sont à base de repos, de massages, d’eau glacée et une bonne dose d’amitié.

Après ce combat, quels sont tes objectifs ?
J’ai une proposition de boxe en K1 début novembre, ce sera un gros show, les jeux des îles en boxe anglaise au programme l’année prochaine et je compte aller me préparer aux Etats Unis. L’agenda est bien rempli et les projets ne manquent pas.

En tant que sportif reconnu et ton expérience, essayes-tu d’éduquer les pratiquants aux compléments alimentaires ?
Les sportifs de haut niveau autour de moi sont en contact permanent avec mon atmosphère. Ils connaissent l’importance de ménager son corps à l’effort et pour cela, l’accompagner avec des compléments alimentaires.

Quels conseils donnerais tu à ceux qui souhaitent se lancer dans un sport de combat mais qui peuvent avoir peur ?
J’aimerais dire à ceux qui ont peur de commencer la boxe ou autre que l’on prendre la peur de deux manières. Comme un frein ou un moteur. Si elle vous fige sur place et vous empêche d’être libre, faites y face, passez en mode moteur et foncez !

Bises à tout le monde, et vivez vos rêves...
Merci EAFIT, à bientôt pour de nouvelles aventures!