Comment bien choisir un soutien-gorge ou une brassière pour le sport

Sportives : 7 conseils pour bien choisir un soutien-gorge ou une brassière

Pour les sportives, la lingerie aussi est très importante. En effet, les sous-vêtements ont un rôle à jouer dans l’effort physique : ils doivent accompagner le mouvement sans l’entraver. Ainsi les frottements ne sont pas tolérables et le B.A.ba pour bien choisir un soutien-gorge ou une brassière est le maintien associé au confort.

EAFIT avec vous pour choisir le meilleur équipement et vous dépasser…

Oubliez le soutien-gorge sexy, le maintien avant tout

Sportive de haut niveau ou joggeuse du dimanche, vos seins sont sensibles et extrêmement fragiles. Même s’ils sont petits et qu’ils ne dépassent pas le bonnet A, il est impératif d’en prendre soin et de les soutenir dans l’effort (ils sont presque uniquement soutenus par la peau). L’objectif numéro 1 est un maintien impeccable afin de limiter les mouvements de la poitrine qui pourraient vous gêner (sachez que les mouvements décuplent le poids des seins). Vous ne pouvez donc pas faire l’impasse sur un soutien-gorge de qualité ! Et tant pis s’il n’est pas sexy ! Vous devez de toute façon le réserver au sport, et puisqu’il doit assurer un maintien parfait, il a forcément une durée de vie limitée (environ 6 mois)… Cela dit, sans être affriolants, on trouve de plus en plus de modèles « mignons » ou « fantaisie ». Ça vaut le coup de fouiner !

Brassière ou soutien-gorge ?

La question n’est pas là. L’important est de choisir un modèle spécialement conçu pour le sport et non pas une lingerie classique. Ensuite, c’est le confort qui prime. Cela dit, la brassière est plus adaptée aux petites poitrines, tandis que l’ouverture sur l’avant est plus pratique pour les fortes poitrines…

Voici les 7 critères à prendre en compte impérativement pour bien choisir son soutien-gorge.

  1. Pas d’armature, évidemment.
  2. Prenez la même taille que votre lingerie habituelle.
  3. Pas de coutures ou le moins possible (et toujours plates ne laissant pas de marques sur la peau), car en cas de frottements elles peuvent très rapidement blesser votre peau.
  4. Des bretelles larges pour un soutien optimal et un bon confort : évitez les bretelles droites qui risquent de glisser lors des mouvements ou de marquer les épaules et privilégiez les bretelles croisées dans le dos en forme de X ou Y, type dos nageur.  
  5. Pour certaines poitrines, un modèle réglable sera préférable pour s’adapter parfaitement à votre morphologie, mais aussi pour pouvoir le réajuster au fil du temps et à mesure de l’effort fourni…
  6. Un tissu respirant capable d’évacuer la transpiration est indispensable. Vous resterez ainsi les seins au sec et éviterez boutons et démangeaisons liées à l’humidité !
  7. Choisissez une matière résistante (donc de qualité) pour assurer un maximum de maintien le plus longtemps possible et bien protéger vos seins. Aussi, prenez un modèle correspondant à l’intensité de votre activité : il existe classiquement 3 niveaux de maintien, allant du sport à faible impact (yoga, golf…) à fort impact répétitif (équitation, tennis…) et entre deux le fitness et la course à pied.

On récapitule ! Voici le soutien-gorge ou brassière idéal :

  1. Pas de couture.
  2. De la qualité.
  3. Larges bretelles croisées.
  4. Antitranspirant.

Le conseil de Pro

Testez votre soutien-gorge sur une longue distance avant de vous lancer dans une épreuve de marathon… Si vous osez aborder le sujet avec des marathoniennes, vous récolterez surement des témoignages démontrant qu’une brassière non adaptée peut devenir insupportable et gâcher une course pourtant longuement préparée.

 

Brassiere eafit noliju idéal pour le sport