pour ou contre des cheat meal pendant un régime minceur

Cheat meal : pour ou contre dans un régime sèche ?

Les régimes alimentaires, type régime sèche, hyperprotéiné ou amaigrissant ont souvent l’inconvénient de générer des frustrations. S’accorder de temps en temps un cheat meal ou repas plaisir est de plus en plus courant. Qu’en penser ? Comment maigrir en s’autorisant des cheat meal ? Eafit avec vous pour réussir votre régime. 

 

 

Comment maigrir en s’autorisant des cheat meal ?

Si vous avez déjà suivi un régime alimentaire, vous savez que votre pire ennemi est la restriction. Plus elle est sévère, plus le régime est voué à l’échec, car elle génère des frustrations qui mèneront tôt ou tard à des fringales irrépressibles. Or assouvir vos fringales va ruiner vos efforts ! C’est pourquoi un régime quel qu’il soit, hyperprotéiné, régime sèche, hypocalorique, doit comporter (entre autres) les deux points suivants :

  • Une progression lente
  • Des écarts planifiés ou cheat meal.

 

Changez vos habitudes demande du temps

Réduire de moitié les calories ingérées du jour au lendemain ou éliminer d’un coup tout un groupe d’aliments est contreproductif, car impossible à tenir sur le long terme. Pour qu’une perte de poids soit durable, il est essentiel d’apprendre à modifier ses habitudes alimentaires et tout changement d’habitude demande du temps. Vous devez développer de nouveaux réflexes dans votre vie quotidienne et donc planifier votre progression. À défaut, vous allez immédiatement reprendre les kilos perdus, car dès l’arrêt du régime vous retrouverez vos mauvaises habitudes. Encore plus catastrophique, les kilos repris sont souvent supérieurs à ceux perdus, c’est l’effet yoyo !

 

Accordez-vous des cheat meal dans votre régime sèche

Pas tous les jours bien sûr, mais de temps en temps, accordez-vous un écart. Tout dépend de la façon dont vous fonctionnez :

  • Pour certain(e)s, se sera un cheat meal programmé à l’avance, tel jour à telle heure, comme une carotte qui vous aide à tenir jusqu’à ce rendez-vous gourmand.
  • Pour d’autres, le cheat meal sera improvisé. Il répond à vos limites ou aux circonstances (sortie entre amis, déjeuner familial…), mais dans un cadre bien défini, comme pas plus d’une fois par semaine.

 

Qu’entend-on exactement par cheat meal ?

À l’origine le cheat meal se justifie dans le cadre d’un régime comportant des restrictions très sévères, allant parfois jusqu’à éliminer certains groupes d’aliments. Il vise à récompenser les efforts de privation afin de pouvoir prolonger le régime. Nous ne recommandons pas ce genre de régime alimentaire privatif. Mais les cheat meal se révèlent utiles dans tous les types de régimes, y compris dans les programmes progressifs que nous prônons qui reposent sur un changement des habitudes alimentaires à long terme.

Il s’agit d’une courte pause dans le régime alimentaire, le temps d’une collation ou d’un repas où l’on se fait plaisir. On s’accorde sans arrière-pensée un petit bonheur alimentaire, par exemple une boisson sucrée, un gâteau à la crème, un cheese burger, une assiette de frites, un déjeuner au restau, une soirée pizza…

Ce repas détente permet de recharger les batteries, de reprendre confiance en soi, mais aussi de partager un moment gourmand, de s’accorder une pause sociale, etc.

 

Cet écart ne compromettra pas vos efforts alimentaires à la seule condition qu’il soit ponctuel, pas plus d’une fois par semaine !

On retiendra que le cheat meal répond à une stratégie visant à renforcer votre motivation et vos efforts vers de nouvelles habitudes alimentaires plus saines.

 

Total capteur Eafit minceur active