Pourquoi consommer une boisson énergétique ?
Par Team EAFIT 22/06/2017 15:58

Lorsque l’on commence à s’intéresser au complément alimentaire dans le cadre d’une activité physique, l’un des premiers compléments que l’on remarque, ce sont les boissons de l’effort. Il en existe un nombre incalculable de formules, dans toutes les tailles et toutes les saveurs possibles et imaginables. De quoi vous donner le vertige et vous détourner de ce complément indispensable devant tant de choix et aucune réponse concrète pour vous guider.

Les boissons énergétiques sont destinées à tous les sportifs d’endurance qui cherchent à améliorer leurs performances.

Définition ?

Aussi appelées boissons isotoniques, ces boissons se présentent sous forme de poudre à reconstituer. Elles sont normalement composées de

  • Une forte proportion de glucides
  • Des vitamines
  • Des minéraux
  • Un arôme
  • Comment fonctionnent elles ?

    Petit rappel biologique : pour fonctionner, vos muscles ont besoin d’énergie.

    Cette énergie peut être obtenue de plusieurs façon :

    • Glucose circulant dans le sang (provenant de l’alimentation)
    • Réserve de glycogène musculaire
    • Catabolisme musculaire
    • Graisses de réserves

    Globalement, lors d’un effort physique, votre corps va utiliser en priorité le glucose disponible dans le sang parce que c’est la source d’énergie la plus facile à utiliser et la moins coûteuse en conversion. Une fois cette réserve épuisée, les choses se corsent et on commence alors à entamer les réserves de glycogène. Ensuite, l’organisme se tourne vers la dernière source d’énergie facilement disponible : vos muscles ! En tout dernier lieu, lorsque qu’aucune de ces sources d’énergie n’est suffisante, vous commencez à brûler du gras pour fournir le surplus manquant. Mais c’est un mécanisme très compliqué pour l’organisme. C’est la raison pour laquelle il préférera toujours en priorité les autres formes d’énergie plus facilement disponibles.

    Vous comprendrez donc l’utilité, dans la recherche de performance d’un sport d’endurance, d’avoir toujours une bonne réserve de glucose circulant dans le sang. C’est là que les boissons isotoniques entrent en jeu ! Et oui, car lorsqu’on lit l’étiquette de ce genre de produit, on s’aperçoit rapidement qu’ils contiennent majoritairement des glucides. Ces glucides, une fois digérés, sont transformés en glucose et libéré dans le sang pour être rapidement utilisé sous forme d’énergie. Et c’est là tout l’intérêt de ces boissons : apporter une énergie régulière tout au long de la séance de sport afin d’épargner ses propres réserves (et ainsi limiter les problèmes de récupération liées) !

    Pourquoi existe-t-il plusieurs boissons?

    On peut donc être tenté de se dire : glucides = sucre ? mais quelle utilité ? Je peux tout simplement prendre un jus de fruit ou de l’eau sucrée dans ce cas-là ! La réalité est ailleurs. Tout d’abord parce que glucides, ne veut pas dire « sucre de table » (pas dans une boisson digne de ce nom en tout cas). Une boisson isotonique de qualité sera donc composée, en fonction de son objectif de temps, d’un profil glucidique à absorption plus ou moins rapide.

    C’est la raison pour laquelle, il y a 2 boissons différentes dans la gamme EAFIT :

    La composition de ces boissons différent principalement par le type de glucides utilisés dedans.

    Ainsi, une boisson -3h sera majoritairement composée de glucides à digestion rapide (glucose/dextrose), associée à des glucides à absorption plus lente comme la maltodextine., alors qu’une +3h sera composée de glucides à digestion très lente, notamment de maltodextrine.

    Cerise sur le gâteau : ces boissons apportent aussi un lot très intéressant et très équilibré de vitamines et minéraux. L’effort d’endurance intense provoque une forte sudation. Cette sudation entraîne une perte plus ou moins importantes de vitamines et minéraux (et notamment sodium/potassium/magnésium) pouvant aller jusqu’à provoquer des crampes pendant et après l’effort. Boire régulièrement une boisson isotonique pendant l’effort permet donc :

    1. D’hydrater l’organisme
    2. D’apporter une énergie régulière
    3. De refaire le pleins de vitamines et minéraux

    Et, comme évoqué plus haut, il faudra choisir une boisson en adéquation avec la durée de son effort. Prenez une boisson -3h alors que vous courrez 4h heures et il vous manquera de l’énergie sur la fin du parcours Prenez une boisson +3h pour une course de 2h et l’énergie arrivera après la fin de la course.