Conseils pour un régime hyperprotéiné

La consommation de protéines en poudre peut elle-engendrer des calcul reinaux ? 

Lors d'un régime hyperprotéiné, la consommation de protéines à haute dose peuvent engendrer la formation de calculs rénaux par 2 mécanismes :

  • Une augmentation de la pression osmotique sanguine par excès de protéine, qui concoure à une diminution du volume hydrique du sang;
  • Une baisse de la solubilisation du calcium au niveau rénal car les protéines sont réputés pour faire baisser le taux de citrate de potassium. Le citrate est le sel qui va permettre la solubilisation du calcium au niveau de la vessie. 

Comment éviter la formation de calculs reinaux ?

Il est donc recommandé de boire au minimum 2 litres d'eau par jour durant un régime hyperprotéiné. Il est également très important de ne pas sur-charger inutilement ses reins avec des dosages protéiques trop importants, car l'organisme ne peut pas stocker le sur-plus de protéines et est donc obligé de l'éliminer via les urines. Il est recommandé de consommer 1.2g de proéine par jour et par kilo de poids de corps (alimentation comprise)

Exemple : Si vous pesez 70 kg, il ne faudra pas que votre consommation de protéine journalière excède 84g (=70*1.2) de protéines. Tout en sachant que les 2/3 de ces apports protéiques doivent être apportés par l'alimentation générale (viande, poisson, légumineuses...) et 1/3 par les suppléments. Si vous pratiquez un sport de force vous pouvez monter à 2g de protéine par jour et par kilo de poids de corps.

Enfin, il est également recommandé de faire des pauses dans un régime protéiné tous les 2-3 mois afin de laisser permettre à l'organisme de se "nettoyer" et également afin que l'organisme ne s'habitue pas trop à un apport protéique constant. Ainsi lors de la reprise, l'organisme réagira d'autant plus positivement.