Préparer mon effort

Préparer son corps à un effort est essentiel. Dans les sports d’endurance, l’organisme est sollicité à plusieurs niveaux : musculaires, cardio-vasculaire, métabolique … Cela peut s’accompagner par une agression cellulaire. Pour y faire face, le sportif doit adopter une nutrition adaptée afin de préserver l’intégrité de son organisme pour prévenir de tous ces risques.

La préparation musculaire doit être basée sur un apport maximal en acides aminés ramifiés (leucine, isoleucine, valine). Non  synthétisés  par  l’organisme, ils sont  particulièrement impliqués  dans  le  métabolisme.  Ils  contribuent  à  prévenir  la  fatigue musculaire (et participent à la production d’énergie lors d’efforts intenses de longue durée).

L’organisme doit être soutenu dans sa lutte contre les radicaux-libres.  La surconsommation d’oxygène liée  à  l’effort  induit  une  augmentation  de  la  production  de  radicaux libres,  qui  sont  à  l’origine  du  stress  oxydatif.  Les  antioxydants (vitamines C et E, ß-carotène, sélénium) protègent  l’organisme  du  sportif,  limitant  ainsi  la  fatigue occasionnée par l’effort. 

Qu’est-ce que le stress oxydatif ?

C’est une agression des constituants de la cellule (protéines et lipides, ADN…) par les radicaux libres.

Les radicaux libres étant des espèces réactives oxygénées portant des charges électriques négatives. Ce sont des molécules instables et dangereuses pour l’organisme

Conséquences du stress oxydatif:

  • Inflammation des tissus avec des douleurs et raideurs musculaires et articulaires
  • Affaiblissement du système immunitaire (infections fréquentes) et mauvaise récupération.
  • Baisse des performances.

Les sources des antioxydants :

  • Alimentation : vitamines C et E, CoE Q10, flavonoïdes (thé, vin), caroténoïdes, lycopène, (SOD mais détruite par la digestion).
  • Endogènes dans l’organisme (enzymes) : SOD (Super Oxyde Dismutase,) Catalase, Glutathion Peroxydase.

 Bien préparer son corps s’est également s’assurer de récupérer plus facilement. Toute carence en vitamines ou minéraux se traduit par  une  diminution  des  performances  physiques. Un apport suffisant en vitamines et minéraux avant un effort particulièrement important aide à mieux préparer l’effort mais aussi à mieux récupérer.

La pratique  du  sport  occasionne parfois des troubles digestifs. Afin de les limiter, la consommation de probiotiques s’avère très efficace. Ceux-ci  ont  une  action bénéfique sur la flore intestinale, favorisant  ainsi  une  amélioration du processus digestif, une optimisation de l’assimilation des nutriments et contribuant  à  une  meilleure efficacité immunitaire.