Aliments avant une compétition

Au-delà de l’alimentation quotidienne, les jours précédant la compétition jouent un rôle tout aussi fondamental dans la stratégie nutritionnelle. Cette adaptation à un moment précis doit a pour but d’optimiser les stocks en glycogène tout en respectant une alimentation saine. 

J-5 : L’effet de surcompensation

La veille, diminuez vos apports en glucides pour épuiser les réserves en glycogène tout en maintenant ses apports nutritionnels indispensables. Réduisez vos apports en féculents et augmentez votre consommation de légumes et de protéines. Abandonnez le pain et les desserts glucidiques. En dessert, privilégiez les yaourts, les fromages frais (lait de chèvre ou de brebis).

Ce changement d’alimentation va créer un environnement propice de reconstitution des réserves en glycogène pour l’organisme. L’effet de surcompensation va permettre de ne pas à avoir à augmenter radicalement les apports en glucides, assurant un bien être digestif et un poids de corps stable.

L’apport en glucides devra être de qualité à la suite de vos entrainements : Boissons de récupération, fruits secs, légumes, céréales complètes, fromage blanc.  

J-4 à J-2 : Le stockage du glycogène

Ces deux jours permettent de terminer la recharge maximale en glycogène tout en assurant une alimentation saine et un confort digestif.

Evitez  les produits céréaliers complets, le gluten, le lait, les épices, les légumineuses et les protéines.

Augmentez les apports en féculents et maintenez l’apport en huile végétale, et en végétaux.

J-1 : Le confort

A ce moment précis, le corps est dans les meilleures dispositions pour entamer un effort de longue durée. Il faut maintenant optimiser ce confort en maintenant sa consommation habituelle de glucides et en ne bousculant pas ses habitudes alimentaires.

Consommez des produits céréaliers, des légumes, des protéines (100g) et des aliments glucidiques dans des proportions classiques. Rien ne sert de se « goinfrer » en espérant gagner plus d’énergie. Vous l’avez déjà fait les semaines précédentes. Cela pourrait surtout casser le confort et vous desservir sur la ligne de départ.