EAFIT: Nutrition, Sport et Minceur

Le Stade Français version Thomas Savare, saison deux. Absent pour la troisième saison d'affilée des phases finales, le club parisien, dont le budget est revu à la hausse (22,9 M€, contre 21,3 M€ la saison dernière), entend jouer à nouveau les premiers rôles.

lire la suite

En savoir plus

Mots clés:

David AURADOU, 38 ans, vient d’être nommé Entraîneur des Avants du Stade Français Paris en remplacement de Mario LEDESMA qui quitte le Club Parisien. Lire la suite

En savoir plus

Mots clés:

Le Stade Français a montré samedi, en remportant face au Racing-Métro (29-3) sa troisième victoire d'affilée en Top 14, un nouveau visage qui lui permet d'envisager un bel avenir mais le club prône la prudence après avoir été échaudé ces dernières saisons.

. UN GROUPE RENFORCE

Après deux saisons laborieuses, l'effectif parisien s'est renforcé quantitativement et qualitativement. Le groupe étoffé de 27 à 33 joueurs permet une rotation dans un calendrier chargé et une concurrence à tous les postes. Si le recrutement a été axé sur le quantitatif, il a aussi été orienté vers des joueurs expérimentés et rompus au haut niveau comme Felipe Contepomi, Byron Kelleher, Paul Warwick et David Lyons, venus s'ajouter aux Dimitri Szarzewski, Pascal Papé, Sergio Parisse et Julien Dupuy déjà présents.

Constitué de grands compétiteurs, "le groupe travaille mieux parce qu'il travaille plus", sourit Pascal Papé. L'arrivée de Mario Ledesma au poste d'entraîneur des avants et de Christophe Laussucq pour les trois-quarts n'y est pas étrangère. Les joueurs soulignent également une solidarité retrouvée qui contraste avec les saisons précédentes. "On prend beaucoup de plaisir aux entraînements, en match et hors du terrain. C'est toujours bien quand on ne fait pas que les entraînements et qu'après, les gars rentrent à la maison et on oublie tout. On fait pas mal de choses ensemble", souligne Parisse.

L'IMPORTANCE D'ETRE CONSTANT

Lire le suite ...

En savoir plus

Mots clés:

Si on considère les matches en retard des uns et des autres, on peut presque dire que le Biarritz Olympique et l'USAP sont les deux relégables à l'issue de cette 11ème journée. En tout cas, ils sont loin, très loin des barrages et peuvent déjà quasiment faire leur deuil des phases finales.

 

Si Biarritz n'a pas démérité face au Racing, Perpignan s'est liquéfié contre le Stade Français et a offert aux hommes de Parisse le match référence qu'ils leur fallaient pour croire en eux. Auréolés de cette première victoire à l'extérieur, les Stadistes peuvent regarder vers le haut. Bayonne aussi grâce à sa victoire étriquée face au LOU qui grappille un ptit' bonus défensif.

 

Sale soirée à Aimé Girald donc ! Pour la première de Bernard Goutta comme entraîneur chef, on s'attendait au réveil des Catalans, le retour aux fondamentaux et un engagement de tous les instants des camarades du « Camion ». Mais dès le départ, la fébrilité offensive des Sang et Or et leur indiscipline chronique a compliqué les choses malgré les bonnes intentions affichées.

Lire la suite...

En savoir plus

Mots clés:

Le staff parisien a dévoilé de XV de départ pour affronter Bucarest à l'occasion de la deuxième journée de l'Amlin Challenge Cup

Le XV de départ :
1 Milloud, 2 Sempéré, 3 Slimani, 4 Flanquart, 5 Mostert, 6 Burban, 7 Rabadan (Cap), 8 Lyons, 9 Kelleher, 10 Warwick, 11 Camara, 12 Plisson, 13 Turinui, 14 Fainifo, 15 Rokobaro

Remplaçants : 16 Bonfils, 17 Wright, 18 Chabert, 19 LaValla, 20 Cholon, 21 Fillol, 22 Arias, 23 Bonneval.






En savoir plus

Mots clés:

Le samedi 5 novembre, le Stade de France sera le théâtre d'une nouvelle rencontre du Stade Français. À l'occasion de la 10ème journée du championnat de France de rugby, les Parisiens affronteront Clermont à 16h dans l'enceinte dionysienne.

Après avoir terminé 11ème du dernier exercice, le Stade Français veut se racheter cette saison en se qualifiant pour les phases finales. Cela passe par des victoires face aux grandes équipes et ce test face aux Auvergnats s'annonce important pour la suite.

Éliminée en demi-finales l'an passé par le Stade Toulousain, l'équipe du Clermont Auvergne est une valeur sûre de notre championnat. Son objectif est de reconquérir le titre qu'elle avait remporté en 2010.

Le Stade de France devrait le plein, comme d'habitude, pour ce choc de la journée. 80 000 spectateurs garniront les tribunes pour ce match, le 21ème disputé par le Stade Français dans le plus grand stade de l'hexagone.

Malgré l'absence de nombreux joueurs partis jouer la Coupe du Monde en Nouvelle-Zélande, le spectacle devrait être au rendez-vous.







En savoir plus

Mots clés:

Un groupe de 25 joueurs a été retenu par le staff du Stade Français pour le voyage à Castres, samedi.

Deux joueurs vont l'intégrer pour la première fois : l'ailier anglais Paul Sackey et l'ouvreur/arrière australien Paul Warwick, remis d'une blessure au dos.

En l'absence de ses internationaux, le Stade Français pourra compter sur le retour de son talonneur et capitaine Laurent Sempéré.

A la charnière, l'ancien demi de mêlée toulousain Byron Kelleher devrait célébrer ses débuts avec le club en étant associé à Jules Plisson. 

Le groupe parisien - Avants:Sempéré, De Malmanche, Bonfils, Attoub, Wright, Milloud, Slimani, Mostert, Flanquart, Van Zyl, Rabadan, Tomiki, Briatte, Lyons. Arrières:Kelleher, J.Dupuy, Plisson, Warwick, Danty, Gobelet, Turinui, Arias, Rokobaro, Camara, Sackey.

Source : www.sports.fr

En savoir plus

Mots clés:

Le Stade français, vainqueur bonifié de Bègles-Bordeaux, est le premier leader du Top 14 de rugby à l'issue d'une première journée marquée par les défaites du champion et du finaliste sortants, Toulouse et Montpellier, à Bayonne et chez le Racing-Métro, vendredi 26 août.

Le club parisien, qui a fait sa révolution cet été en changeant de président et en bouleversant son effectif (21 arrivées, 16 départs), a flambé pour sa rentrée devant son public contre le promu girondin (41-20).

En savoir plus

Mots clés:

Bilan de la saison du club de Top 14, le Stade Français, 11e de la phase régulière.

Les Parisiens ont véritablement déçus en championnat en raison de nombreuses blessures et d’une fin d’exercice catastrophique. Seule éclaircie de la saison : une finale de Challenge européen.

Lire la suite ....

En savoir plus

Mots clés: